la maison suspendue

programme

client

localisation

année

surface

coût

phase

principe constructif

rénovation / extension d'une maison

particulier

Paris 19

2012

180 m²

400 000 €

esquisse

poutre béton armé | suspente métal | maçonnerie brique




























































Contexte et programme

L’opération consiste en la construction d'une maison d'environ 180m², située dans le quartier des Amériques à Paris 19ème. Le terrain, d'une superficie de 120m², est inscrit dans un parcellaire de maisons ouvrières en bande. La réglementation urbaine impose un volume bâti visant à constituer un front continu avec les constructions adjacentes (retrait sur le ruelle d'accès, nombre d'étage et pente de la toiture imposés), et laissant une surface de pleine terre au sud de la parcelle (jardin). Le maître d'ouvrage souhaitait la construction de 3 chambres à l'étage, et d'un niveau comportant une chambre parentale et un bureau de travail indépendant.

Concept thermique

Compte tenu de ces paramètres, l'agence YVES ROUBY ARCHITECTURE propose de concevoir la nouvelle construction à partir de son rapport au versant au sud de la parcelle (conservation de la façade en brique existante au nord sur ruelle d'accès), en déclinant côté jardin une façade bioclimatique sur les 3 niveaux de la construction, simultanément ouverts sur le ciel, la terre et la végétation.
Elle s’articule autour de 3 temps successifs :

. STRATIFICATION THERMIQUE DU PLAN :
La disposition des espaces intérieurs en plan présente la même organisation sur les 3 niveaux, à savoir le positionnement des pièces de vie (communs et chambres) côté jardin au sud-ouest, et les pièces techniques (cuisine, salles de bain, buanderie, entrée) côté rue au nord-est, de manière à offrir à ces premiers espaces les meilleures conditions d'exposition. La façade sur jardin est traitée de manière à tirer parti de l'orientation solaire : capteurs géothermiques de surface dans le jarin, véranda au premier étage et capteurs PV et solaires en toiture (pan incliné selon réglementation urbaine). L'ensemble de la construction est orientée vers le jardin, de manière linéaire.

. MODULARITE CLIMATIQUE :
Chaque niveau dispose d'un espace privilégié intérieur/extérieur côté jardin, susceptible d'être exploité indifférement en hiver et en été. Au rez-de-jardin (RdC) et au rez-de-terrasse (R+2), les espaces intérieurs, largement vitrés, se prolongent à l'extérieur par une terrasse de plain pied. Ils s'apparentent ainsi alternativement à des jardins d'hiver (cloisons vitrées closes) et à des espaces extérieurs estivaux (cloisons vitrées ouvertes et déploiement de stores extérieurs). Au premier niveau, les chambres communiquent à l'éxtérieur par un balcon filant, susceptible d'être fermé thermiquement en hiver par des cloisons vitrées mobiles (véranda), proposant ainsi en hiver un espace extérieur intermédiaire chauffé naturellement par le rayonnement solaire.

. DE LA TERRE ET DU CIEL :
Au-delà des considérations thermiques, la construction déploie 3 espaces intermédiaires en interface avec l'arrière de la parcelle, où se situe le jardin et le paysage lointain, projetant à chaque niveau un rapport différencié avec l'environnement.
La niveau bas, d'une hauteur plus importante que les niveaux supérieurs, établit une continuité avec le jardin, vers lequel les espaces intérieurs se projettent par l'intermédiaire d'une terrasse de plain-peid (niveau tellurique). Les chambres du premier étage se rejoignent à l'extérieur par un balcon/véranda suspendu dans la frondaison des arbres, proposant un rapport aérien à la végation (niveau frondaison). Le dernier niveau enfant, par le biais d'une terrasse, crée un second jardin suspendu dans les airs, proposant des vues sur le paysage lointain, dans un rapport au ciel panoramique (niveau ciel).

Matérialité

La structure est composée de larges poutres béton à section triangulaire, franchissant la portée entre maisons voisines d'un seul tenant, l'absence de point porteur intermédiaire permettant ultérieurement de reconfigurer totalement la disposition des pièces à chaque niveau. La section triangulaire des poutres est déterminée pour briser le rayonnement solaire incident en été, et le laisser pénétrer dans la maison en hiver, conférant ainsi à la structure un rôle de composant technique hybride (thermique et structure) : la forme épouse le climat

| maison individuelle | commande privée | rénovation | thermique | brique | béton

copyright © 2010 Yves Rouby Architecture. Tous droits réservés