transparences haussmaniennes

programme

client

localisation

année

surface

coût

phase

principe constructif

réaménagement d'un appartement

particulier

Paris 5

2012

100 m²

NC

réalisé

percement mur porteur | meuble sur mesure | portes coulissantes





































































Contexte et programme

L’opération consiste en la reconfiguration d’un appartement situé dans le 5ème arrondissement à Paris.
Situé à l'avant-dernier étage d'un bâtiment en pierre de taille du début du siècle, l'appartement reprenait la configuration traditionnelle de la typologie haussmanienne : large galerie d'entrée, distribuant côté rue 2 pièces à vivre en enfilade, côté cour cuisine et partie nuit par l'intermédiaire d'un long couloir. Doté d'une grande hauteur sous plafond (environ 3m), le logement comportait 2 chambres et 1 salle de bain, ainsi qu'un WC.
Le maître d’ouvrage souhaitait disposer d'une pièce à vivre unique plus grande, d'un bureau/chambre d'ami indépendant (en plus des 2 chambres), et de rangements intégrés en plus grand nombre.

Composition générale

La proposition de l'agence YVES ROUBY ARCHITECTURE a consisté, d'une part, à constituer une grande pièce à vivre de 50m², en réunissant salon, salle à manger et galerie (percement mur porteur et reprise de charge) puis en adjoignant à ce volume unique 2 espaces secondaires flexibles (cuisine et bureau), isolables par des cloisons coulissantes ; et d'autre part à reconfigurer la partie nuit, en remaniant les chambres (intégration de rangements, création d'une suite dressing-chambre-salle de bain) et en créant une salle de bain et 1 WC supplémentaire.
Prolongeant la configuration historique haussmanienne jour-rue / nuit-cour, le réaménagement introduit l'idée d'un logement traversant (axe salon-bureau) et flexible (le bureau et la cuisine peuvent être annexé au volume principal à vivre sur rue), qui adapte l'idée haussmanienne à la pratique spatiale contemporaine (la cuisine ouverte devient un lieu de réception). La partie nuit, quant à elle, inverse l'organisation d'origine en plaçant la chambre principale à l'extrémité de la composition (autrefois la chambre secondaire, la principale étant située côté galerie), de manière à l'isoler plus complètement de la rue et des pièces à vivre. De nouveaux espaces sont par ailleurs crées (dressing et salle de bain avec WC indépendante pour la suite, buanderie et seconde salle de bain), afin de faciliter, en les autonomisant, les différents usages domestiques.

Réinterprétation de la typologie haussmanienne

Suivant la structure de base de l'appartement haussmanien, qui distingue entre espaces de nuit et espaces de jour, situés respectivement sur cour et sur rue, nous développons dans la suite l'organisation des espaces intérieurs, ensemble fonctionnel par ensemble fonctionnel :

. PIECES DE RECEPTION : traversant et flexibilité
Les pièces principales traditionnelles (salon et salle à manger) sont réunies dans un seul et même volume, en annexant la galerie centrale de distribution (démolition du mur de refend et mise en place d'une poutre de reprise en métal). Des meubles sur mesure intégrés (bibliothèques, armoires et commodes TV-HIFI) sont disposés sur les murs transversaux (perpendiculairement aux façades), face à face aux deux extrémité de la pièce, de sorte à redonner à l'espace son unité. La troisième paroi de la pièce, face à la façade, est constituée quant à elle de cloisons coulissantes (opaques pour le bureau et vitrées pour la cuisine), permettant d'inclure (ou d'exclure) du volume central les fonctions annexes à la pièce commune. Le bureau propose à la fois un espace dédié au travail (table), la lecture (bibliothèque et meuble intégré) et de loisir (téléviseur et canapé), tout en permettant de rendre l'appartement traversant (orientation est-ouest entre cour et rue). La cuisine, qui occupe le centre de la composition, se compose de 2 parties : une zone de travail située dans le renfoncement, qu'il est possible d'isoler de la grande pièce en fermant les cloisons coulissantes vitrées, et d'un îlot indépendant, qui projette la cuisine dans l'espace commun.

. ESPACES DE L'INTIME : autonomie et indépendance
La chambre principale est placée à l'extrémité de la composition, au fond de la cour pour bénéficier du calme et de la lumière du matin. Lui sont adjoints un dressing et une salle de bain indépendante éclairée naturellement (ainsi qu'un nombre important d'armoire de rangement), afin de constituer un ensemble fonctionnel indépendant du reste de l'appartement. Entre la pièce à vivre et la chambre principale, une zone fonctionnelle flexible, composée d'une pièce d'environ 10m², d'une seconde salle de bain, d'un WC et d'une buanderie, vient compléter le plan général, en proposant des usages domestiques différentiés.

| appartement | commande privée | mobilier intégré | porte coulissante

copyright © 2010 Yves Rouby Architecture. Tous droits réservés