les terrasses Pleyel

programme

client

localisation

année

surface

coût

phase

principe constructif

rénovation des façades & toitures d'un bâtiment classé

public

Paris 8

2015

250 m²

150 000 €

réalisé

rénovation façade | bâtiment classé | toitures terrasses | percement baies | végétalisation




















































































































































































Contexte et programme

En parallèle de la rénovation intérieure des 2 derniers niveaux du bâtiment sur rue attenant à la salle Pleyel, célèbre salle de concert située dans le 8ème arrondissement à Paris, le maître d'ouvrage gestionnaire des lieux a souhaité entreprendre la rénovation complète des parties extérieures, constituées pour l'essentiel de façades comprenant des baies de petites tailles, ainsi que de vastes toitures terrasses techniques non-accessibles disposant, du fait de leur altitude, d'une vue panoramique à 360° sur le paysage urbain parisien.

Composition générale

L'agence Yves ROUBY ARCHITECTURE a proposé 3 types d'intervention, de façon à redonner un plein usage des terrasses depuis les parties intérieures : d'abord rénover les terrasses techniques existantes en procédant à leur transformation en terrasses accessibles ; ensuite effectuer de nouveaux percements en façades ; enfin développer plusieurs systèmes de végétalisation des parties extérieures.

Chacun des 3 aspects du réaménagement est présenté plus en détail dans la suite :

. TOITURES TERRASSES ACCESSIBLES
Le premier volet de l'intervention a consisté à transformer les toitures terrasses en toitures terrasses accessibles, c'est-à-dire à mettre en place des revêtements sur plot (dalles bois ou minérales selon les terrasses). Pour ce faire, l'ensemble des acrotères des terrasses a été rehaussé d'environ 15cm, de manière à assurer une hauteur de relevé d'étanchéité sous dalle sur plot suffisante. En outre, l'agence Yves ROUBY ARCHITECTURE a proposé un détail d'acrotère permettant l'alignement de la surface du revêtement sur plot avec la face supérieure de l'acrotère rehaussé (pente de 2% vers l'intérieur), accentuant la position en belvédère des terrasses sur le paysage urbain.

. NOUVEAUX PERCEMENTS
Afin de redonner un plein usage des parties extérieures nouvellement créées depuis les les parties intérieures, le second volet de l'intervention a consisté à effectuer 10 nouveaux percements dans les façades existantes, en respectant la logique de composition des façades existantes, marquées par une uniformité des baies et une régularité dans leur disposition. Ainsi, une baie type a été répétée à 5 reprises sur la façade sud-ouest arrière, ce dispositif étant complété par une large ouverture sur la terrasse haute et une porte fenêtre de même largeur que la baie type sur la terrasse basse sur cour, les 3 baies restantes servant à compléter des percements existants. Outre l'accès aux toitures terrasses, ces percements, essentiellement disposés sur des façades sud-ouest, permettent l'amélioration du fonctionnement thermique d'hiver en captant l'énergie solaire.

. VEGETALISATION
Suivant la politique urbaine développée à Paris, l'agence Yves ROUBY ARCHITECTURE a proposé de compléter l'intervention par le développement de zones végétalisées adaptées à la configuration des terrasses. Le premier type de végétalisation est constituée par une toiture végétalisée extensive (épaisseur de terre < 10cm), située sur la terrasse principale haute. Ce dispositif, développant une nappe végétale rasante (Cerastium Tomentosum) permet, outre ces qualités d'agrément, une meilleure régulation des EP. Compte tenu de l'étroitesse des terrasses du niveau inférieur, la seconde zone de végétalisation prend la forme d'un mur végétal constitué par un treillis de câbles inox sur lequel se développent des plantes grimpantes aux feuilles persistantes (Hydrangea Semiola).

Le réaménagement met en perspective la réalité constructive et la question architecturale : le détail d'acrotère permet l'échappement des vue, les nouveaux percements un meilleur usage fonctionnel et thermique des parties intérieures, et les zones végétalisées une régulation plus efficace du climat en réintroduisant l'élément végétal au sein de l'habitat.

Architecture et construction se conjuguent dans un même traitement unitaire de l'espace habité.

| bâtiment classé | commande publique | rénovation façades+toitures | végétalisation

copyright © 2010 Yves Rouby Architecture. Tous droits réservés