la maison isolée par l'exterieur

programme

client

localisation

année

surface

coût

phase

principe constructif

extension d'une maison individuelle

particulier

Rueil-Malmaison (92)

2010

180 m²

250 000 €

en cours de conception

isolation par l'extérieur | panneaux bois préfabriqués | maçonnerie


Contexte et programme

L’opération consiste en l’extension d’une maison individuelle de plain-pied d’une surface d’environ 90m², située dans une zone pavillonnaire de Rueil-Malmaison (92).
Les demandes du maître d’ouvrage, un particulier, recouvraient 3 aspects spécifiques : disposer d’une bonne isolation thermique, d’une chambre « autonome » en RdC, et d’une isolation acoustique complète du niveau des pièces à vivre de celui des chambres. Dans la mesure d’une étude de coût réaliste, l’hypothèse de doter la maison d’une véranda était également envisagée.
Autre paramètre d’importance, la maison existante, construite dans les années 60, à une époque où les réglementations urbaines n’étaient pas celles d’aujourd’hui, est incorrectement implantée par rapport aux règles du PLU actuel de la ville (non-respect des prospects sur 2 côtés).

Concept thermique

Compte tenu de ce premier diagnostic, la réponse apportée par l’agence YVES ROUBY ARCHITECTURE propose d’axer la conception de la maison autour de la problématique thermique, et de concrétiser cet objectif par l’obtention du label BBC (Bâtiment Basse Consommation).
Elle s’articule autour de 3 temps successifs :

. VOLUME COMPACT :
en réduisant l’emprise au sol de la construction existante (de 90m² à 60m²), et en ajoutant 2 niveaux au corps réduit, le volume obtenu présente le double avantage de respecter le PLU et d’être plus compact thermiquement que l’hypothèse consistant à ajouter un niveau complet au bâtiment initial.

. EXTENSION EN BOIS & ITE OPTIMISEE :
S’appuyant sur les fondations existantes, l’extension est réalisé en panneaux préfabriqués en bois afin de limiter le poids des niveaux supplémentaires. Le volume obtenu est ensuite isolé thermiquement par l’extérieur (ITE). L’épaisseur de l’isolant est optimisée en fonction d'un zoning thermique intérieur distinguant les températures des pièces de la maison (3 groupes distincts plus ou moins chauffé), générant une modénature de blocs saillants.

. VOLUMES BIOCLIMATIQUES RAPPORTES :
l’architecture du projet consiste à rassembler les fonctions essentielles de la maison dans le corps central compact (salon, chambres et dépendances), et à externaliser de ce volume les espaces « servants » (escaliers pour le confort acoustique, sas d'entrée), intermittent (chambre d’amis au RdC) ou de confort (véranda, bow-window, treille végétalisée). Ces volumes rapportés sur le corps central jouent le rôle de tampons bioclimatiques (froid, chaud, protection solaire, selon leur orientation), améliorant la performance thermique d’ensemble de la maison.

Matérialité

La volumétrie du bâtiment est ainsi la résultante d’un conception entièrement axée sur des considérations thermiques. Outre le confort climatique des différents espaces et l’économie d’énergie qu’elle procure, elle est l’occasion d'explorer la problématique constructive de l'ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur) et son expression matérielle : chaque «épaisseur thermique» (épaisseurs variables d’isolant et volumes bioclimatiques rapportés) agglomérée autour du corps central fait l’objet d’un traitement matériel spécifique (nature de l’enduit employé, matériaux des volumes rapportés selon orientation).
La forme générale obtenue devient l’expression exacte des conditions climatiques intérieures (épaisseurs variables d’isolant) et extérieurs (volumes tampons bioclimatiques rapportés) : la forme épouse le climat

| maison individuelle | commande privée | extension | bioclimatique | thermique | bois

copyright © 2010 Yves Rouby Architecture. Tous droits réservés